ARENH 2022
13/01/2022
Le gouvernement vient d'annoncer la remontée du plafond de l'Arenh à 120 TWh, pour 9 mois, du 1er avril 2022 au 31 décembre 2022.
La décision est couplée à une baisse de la TICFE à 0.5 €/MWh pour toutes les entreprises à partir du 1er février 2022 et pour une durée d'un an.


La CRE procède à la modification de la demande totale et du taux d’attribution.
- demande totale d’ARENH hors-pertes : 160,05 TWh
- taux d’attribution associé : 62,48 %
👉Pour en savoir plus : 
ARENH : modification de la demande totale et du taux d’attribution

Les industriels exigent un plafonnement des prix du marché (Montel le 17/12/2021)

Les industriels français ont demandé aux pouvoirs publics de plafonner les prix de l'électricité en France – qui ont atteint jeudi (16/12) un niveau record de EUR 665/MWh – et de suspendre les marchés à terme. « Ce niveau de marché sera dès janvier 2022 synonyme d’arrêt des chaînes de production ou (…) de délocalisation, notamment en Pologne où le prix pour 2022 est quasiment deux fois moins élevé » a déclaré le Comité de liaison des entreprises consommatrices d'électricité (CLEEE-Frank Roubanovitch) dans un communiqué jeudi soir. Jeudi, le contrat français pour livraison en janvier a clôturé à EUR 665/MWh, soit un bond de EUR 271 ou 69%. Plus tôt dans la séance, il avait atteint EUR 680/MWh. Cette hausse est liée à l'annonce par EDF de l'arrêt de sa centrale nucléaire de Chooz (3 GW), dans le nord-est du pays, qui a amplifié les craintes de coupures d'électricité dans un contexte de faible production nucléaire.

Garanties de capacité

Dernière enchère pour 2022 est sortie aujourd’hui , le prix est de 23 899 €/MW
La moyenne arithmétique des enchères de garantie de capacité pour l’année 2022 est à 26,250 €/kW

Les demandes d'ARENH pour 2022
 

La CRE (Commission de Régulation de l'Energie) a publié ce soir le résultat des demandes ARENH pour l'année 2022. Ces dernières totalisent 160,33 TWh, dépassant ainsi le plafond législatif des 100 TWh.

La CRE a donc réparti le volume des 100 TWh au prorata des demandes des fournisseurs, impliquant un rationnement ARENH de 62,37%, soit un écrêtement de 37,63%.